l’écolodge Instants d’Absolu, lac du pêcher, Cantal, un grand moment de nature, sur un site protégé pour la faune et la flore, très confortable, table du terroir excellante, nombreuses randonnées à pieds, vélos ou à cheval dans les environs, pour les grosses envies de voir personne, c’est le calme et la sérénité absolus, comme son nom l’indique, l’accueil y est chaleureux, j’ai beaucoup apprécié le spa, massages et le jacuzzi extérieur dont l’eau est à 36°, ça me plaît auvergneoct2011024.jpg

Hôtel le Vallon de Valrugues,  chez Marc de Passorio, St Rémy de Provence tel 04 90 92 04 40, je retiens son pressé de foie gras et langue de boeuf, servi avec un Crozes-Hermitage de Yann Chave, rouge 2008, tout simplement sublime, une trilogie de chocolats en dessert très orginale.

Restaurant Les Cèdres des Frères Bertrand 26600 Granges les Beaumont tél 04 75 71 50 67, mon mari en redemande encore des ravioles au foie gras, le ris de veau à déguster également

Restaurant Alexandre à Nimes Garons tél 04 66 70 08 99, où se réconcilier avec la vie, aimer les siens et fêter son anniversaire

le menu truffes au restaurant la Villa Augusta de Saint Paul Trois Châteaux, tel 04 75 97 29 29, David  Mollicone nous a tout simplement régalés, une vraie explosion de senteurs et de saveurs truffes, je retiens avant tout les lamelles posées sur l’oeuf poché, lui-même entouré d’une brouillade d’oeufs et de miettes de truffes, trop beau, excellent. Mon mari se réjouit encore du dessert à la pomme, pas de chocolat enfin, trop rare. C’est également un très joli hôtel de charme 4*, la bastide réhabilitée est splendide devant un cèdre impérial, à nous les joies du dîner en terrasse et de la piscine la prochaine fois à la saison estivale.

Restaurant de l’Eloge à Vacqueyras tél 04 90 62 64 81, c’est un peu loin de traverser la campagne vauclusienne pour rallier cette adresse mais le jeu en vaut la chandelle, surtout lorsqu’on a la chance d’une visite privée des chais commentée par Olivier BRES, la dégustation des meilleurs vins ensuite + le dîner du chef pour conclure une soirée qui reste ancrée et quand je vous parle de souvenirs, je peux vous dire qu’on se rappellera de leur Gigondas, cuvée Eloquence, rouge 2007 mais c’est sans oublier le pigenneau rôti qui poussait pour mon plus grand plaisir.

Restaurant le Moutardier à Avignon place du palais des papes tél 04 90 85 34 76, je ne dis plus combien de fois j’y suis allée et me suis régalée, même qu’Emmanuel Perrin propose des vendredis soirs coquillages et bouillabaisse, et il est un des rares, voire le seul, à détenir dans sa jolie cave et à le proposer sur sa carte des vins,  un Châteauneuf du Pape, blanc, Domaine Saint Préfert.

Philippe Daguerre, Oenologue a présenté le 7 octobre dernier, à Boulbon l’Odyssée, le vin et la musique en huit voyages, un accord mets et vins dont je retiens trois formidables vins, un Cairanne Oratoire Saint Martin, le haut coustias, rouge 2007, Châteauneuf du pape,  le domaine de la solitude,  rouge 2006 et un coteaux du languedoc, mon préféré, Prieuré St Jean de Bébian, rouge 2005, c’était un grand moment d’émotions à l’initiave de P.H.I. section vaucluse (Pharmacie Humanitaire Internationale) encore bravo à Monique Wagner pour ses missions au Bénin.

jac on wine, jaqueline giraud eyraud, sommelière conseil, organise des promenades dans les vignes biodynamiques, des soirées dégustation et des accords mets et vins, www.jac-on-wine.com

dernières sorties nocturnes estivales et sans oublier de réserver, réussite oblige : restaurant le Diapason, zone verte Avignon tél 04 90 81 00 00, c’est Erwan Houssin qui régale, j’ai adoré le pressé de foie gras et poisson fumé, servi avec un verre de rosé, Château Puech Haut, 2009, accord réussi et le restaurant l’Essentiel, service cour carrée intra-muros, avignon tél 04 90 85 87 12, le Chef s’appelle Laurent Chouviat, son épouse vous accueille, je n’oublierai pas la mijotée de cabillaud, poulpe et crevetes, bouillon de légumes et girolles, lié au beurre d’ail et persil, ça le fait… je vous promets de prendre des photos la prochaine fois, c’est souvent et déjà un régal des yeux.

à la découverte des villages perchés du parc du Lubéron, versant alpes de provence, Banon est l’exemple le plus connu, avec le passage obligé à la librairie « le Bleuet » véritable trésor de l’édition, déjeuner au restaurant « les voyageurs » sur la place du village et arrêt incontournable à l’épicerie pour les fromages de chêvres, continuation vers Mane, séjour à l’hôtel Couvent des Minimes (tél 04 92 74 77 77) son spa et dîner au restaurant gastronomique « le Cloître », Phillipe Guérin y officie parmi toutes les saveurs de provence, j’en retiens ses langoustines sur raviolis au thym, servies avec un Pierrevert, Domaine la Blaque, réserve blanc 2005, parfait. Juin 2010

dîner sous les étoiles : c’est presque l’été, profitons-en, je vous recommande le restaurant  » le Verger des papes » à Châteauneuf du Pape, (tél 04 90 83 50 40) situé  juste sous la tour, superbe terrasse sous les chênes, vue imprenable sur un méandre du rhône, les alpilles au loin et je retiendrai la tarte aux tomates fraîches et sa glace au fromage de chêvre, le tout servi avec un vin Châteauneuf du Pape, Domaine de Marcoux, blanc 2007, la magie opère

bachisblancs217.jpg Montoulieu, hérault, gîte de rêve à partager à deux ou en tribu, La bergerie de la Jasse (tél 04 67 7 3 78 32) pour répondre à vos envies de quiétude, balade à pied, repos, à consommer sans modération, voir commentaire en rubrique « vignerons » sur le château Devèze-Monnier.

dîner intime, cadre raffiné, cuisine de qualité, la Maison, Domaine de Bournissac, 13 Lapalud de noves (tél04 90 90 25 25) trop coquet cet endroit

Château de l’Hospitalet, (tél 04 68 45 28 50) l’art de vivre en méditerranée, le fief de Gérard Bertrand, sur la route de Narbonne Plage, au coeur de massif de la Clape, un hôtel de charme, sérénité au milieu des vignes, bonne table et cave de dégustations, avril 2010,  j’ai un grand faible pour un des meilleurs vins blancs : Limoux, cuvée de l’Aigle Royal, blanc 2008, superbe, gras et complexe comme je les aime.

caudaliefevrier004.jpgcaudaliefevrier012.jpgcaudaliefevrier007.jpg

escapade bordelaise : les Sources de Caudalie,  (tél 05 57 83 11 22) à Martillac, dîner au restaurant gastronomique La Grand’Vigne, visite du Château Smith Haut Lafitte, ses caves légendaires et sa tonnellerie fort intéressante, février 2010, c’était un grand moment que nous avons eu plaisir à partager entre amis, l’accès aux thermes était des plus agréables également. Daniel et Florence Cathiard ont optimisé les 56 ha de vignes rouges et 11 ha de vignes blanches, reconnaissance suprême de ce terroir. Passage sur les nouveaux quais de Bordeaux obligé pour y admirer les façades de tout ce patrimoine ancien et magnifique.

déjeuner en famille à l’occasion de mon anniversaire, la Petite Maison de Cururon (tél 04 90 68 21 99) les mensurations du chef Eric Sapet, véritable présage de bonne augure, cadre authentique et très bon menu, que du bonheur !…

- réveillon de la Saint-Sylvestre à Paris, chez Taillevent, restaurant à l’Angle du Faubourg, on retiendra l’émincé de Saint-Jacques sur remoulade de céleri truffé, le filet de turbot à la plancha , l’agneau de lait et sa purée de châtaignes, le macaron moelleux à la banane, le tout servi avec un Saint-Aubin Domaine Larue les Murgers des dents de Chien, blanc 2006

- week-end découverte Avignon : 2 jours/1nuit avec la visite du Palais des Papes et du Pont d’Avignon, la dégustation de trois vins des Côtes du Rhône à la Bouteillerie du Palais des Papes, logement en hôtel*** centre-ville, petit déjeuner, prix : 180 euros pour deux personnes,  réservations : www.courtinevoyages.fr

provence024.jpg

- week-end 12 et 13 décembre : je vais dîner et coucher chez Michel Chabran, hôtel-restaurant à Pont de l’Isère tél 04 75 84 60 09, au pied du vignoble Hermitage, alchimite des saveurs, il crée une cuisine magique et festive issue de produits authentiques du terroir, je vous raconterai…  c’était top, nous avions choisi le menu « mon bonheur », 6 plats + mise en bouche et mignardises, on retiendra le carpaccio de Saint-Jacques et pétales de truffes, le homard, ris de veau et châtaignes, la noisette de filet de cerf en aiguillettes, j’ai bu à nouveau avec grand plaisir un Hermitage Chante-Alouette, M. Chapoutier, blanc 2006, l’hôtel était confortable et les confitures maison au petit déjeuner, un vrai régal.

www.chapoutier.com  : une école pour comprendre apprendre découvrir la culture du vin, autrement. Des Ateliers « découverte », « approndissement » ou « grands vins » pour démystifier l’univers du vin, lui redonner une dimension humaine, rendre le sujet accessible à tous, le vin n’est pas élitiste mais généreux, il n’est pas hermétique mais gourmand !

Saveurs simples mais sincères à l’Auberge du Cèdre, 34270 Lauret, ancienne maison de maître posée au milieu des vignes du Pic Saint-Loup, un site magnifique pour cette maison d’hôtels, pleine de charme, des chambres simples et coquettes, son parc, sa piscine, sa table régionale, ici la plus belle carte de vins du Languedoc-Roussillon, les cuvées des voisins : Clos Marie, Château de Cazeneuve, Mr Barral, Mas Jullien, et tant d’autres, de quoi faire pâlir d’envie le pélérin égaré, tél 04.67.59.02.02

 

 

 

 

 

1 commentaire à “tendances”


  1. 0 Magdo 8 jan 2010 à 16:07

    Nous avons eu le plaisir lors du congrès de Bordeaux FCE 2006 de dîner au chateau Simth haut laffitte. un vrai bonheur et je te dis pas le Spa Caudalie! Nous avons la Présidente de Bordeaux qui est une oenologue émérite et qui adore parler du mariage des vins et des mets. ci joint son mail. elle aura beaucoup de plaisir à bavarder avec toi.

Laisser un commentaire



resolutionbio |
diabetcook |
LA CUISINE DE JEANNE par LE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine d'içi et d'ailleurs
| lecoeurdesremparts
| Bien Manger, Manger Bio